Se faire posséder pour prouver ainsi sa “valeur” ou son “mérite” ; être ouvert à tout (d’esprit)

C’est ça qui est curieux.

De nôtre côté il faut TOUT accepter (être ouvert)
et de l’autre, RIEN accepter (au contraire être fidèle et non se dénaturer).
En France il faut se dénaturer pour prouver ne pas être mauvais ou avoir les autres (communautés) sur le dos (être remis personnellement en question ou mettre nos intentions en doute et en réalité notre propre existence en danger).

Il faut le réaliser ça (grandir) ; qui sont racistes au fond ?! Qui attend des droits qui n’existent que dans leur tête.
Qui sont racistes ?! … Dans leur esprit tout le en reprochant aux autres pour en fait posséder leur entourage (prendre le pouvoir ; ce droit ! Devenir comme ça).

Avec cet esprit, ça revient à ne plus se sentir gêné ou respecter le bien d’autrui (le propre de posséder, d’avoir cette emprise là, d’avoir cette influence là sur les autres dans l’idée d’être “bien” ou d’être dans leur “droit”).

Il y a un phénomène d’absorption (d’emprise) qui est anormal (c’est à dire étranger à ce qui est censé pourtant revenir à la personne qui se fait avoir sans que cela ne ressorte comme tel ; bien au contraire).

Il y a un phénomène d’emprise celle qui permet de bouffer la sphère d’autrui sans que cela ressorte comme tel (tout est dans les liens ; l’histoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.