L’Oasis dans le “désert”

2 personnes
1 point d’eau.

Soit les deux personnes se reconnaissent,
c’est à dire qu’ils reconnaissent le fait
d’être sur «terre »
ou « en vie » (humain)
Soit l’un prendra le dessus sur l’Autre
pour sentir une « force »
qui provient de l’effet dit, d’aubaine ;
c’est à dire qui lui offrira
le point d’eau (“le beurre”)
et le dessus sur l’Autre (qui devient … étranger ; autre que « soi »).
Le sentiment aura l’impression d’avoir TOUT “gagné” (TOUT “compris” … d’être “à part”). À condition que l’Autre ne le réalise pas ça (… qu’il soit encore sous le charme ou alors qu’il ait encore besoin de “boire” ; d’être “en vie” ou là “en vrai”).

Changera t-il sa condition ?
Ainsi mal-faisant !
Non.
En revanche il le croira
car ça améliorera concrètement son ordinaire (sort – confort) ;
il a ainsi “réellement” TOUT
… toute l’eau qu’il VEUT
et en plus,

raison de l’Autre.
Pour se sentir « bien »
pour se sentir « fort »,
au détriment du sens
ou de ce qui se passe, concrètement (« réellement »).
Et l’Autre sera effectivement
– « aux anges »
– neutre
ou
– plus là.

« L’idéal » étant,
qu’il y en ait d’autres
pour renforcer ainsi ce sentiment de « pouvoir ».

Mais dans tous les cas,
la chose (ça)
ils ne l’ont pas Créé
ils peuvent à la rigueur l’étudier
mais ce sera alors pour être pareil
et non alors, le réaliser … Ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.