Le “poids” d’une star

C’est ça, le “poids” d’une star (suite à une vidéo postée où ce qu’elle a “touché” est passé de l’ombre à la “lumière”).

Une “star” concentre l’énergie (prend l’énergie) des gens pour faire cet effet là (impression ; le sentiment est sorti personnellement de l’ordinaire).

Le pouvoir d’une “star” c’est … la possibilité de déplacer des lignes (de changer le monde) parce qu’ils ont la confiance (l’amour, l’énergie des gens ; leur être … celle qui est dans l’histoire pour révéler des figures importante qui “portent” le monde).
Là, c’est bien puisque ça pointe du doigt un réel problème (tout en sachant qu’une vedette s’écrase car elle sait qu’elle peut se faire griller, d’un claquement de doigt). Ce n’est pas normal, qu’une “star” doit apparaître pour changer les choses sinon ça ne ressortirait pas ou ça ne pèserait pas (ça n’aurait pas de poids, ou ça ne serait pas crédible ; ça ne toucherait pas les gens). Avant que le mouvement ait ce parrain, la lutte de ces gens … c’était peanuts (ça ne pesait pas).
C’est le fait qu’une “star” et qu’une “chaîne” le permettent (le considèrent, le prennent en “charge”, le reconnaissent) que ça a du poids (existe ; pour que ça ait du crédit). C’est normal ça ! Qu’aujourd’hui la sainte parole viennent de ce qui est en “haut” (des stars et média) pour que ça ait du poids (du crédit) puisqu’ils ont la main ou concrètement leur confiance (l’adhésion, l’affection). Les gens sont captivés par ce qui “brille” (c’est à dire ce qui est en “haut” vis à vis de ce qui est en “bas” et ainsi ce qui les possède pour que ça ait cette influence sur eux. Pour permettre à certains de rêver leurs vies ou de leur permettre ça !).

Ça me fait penser à mes ex où je me disais… mais à qui elle profite dans l’idée d’être sociable. Elles étaient avec moi pour donner du poids à ce qui faisait que j’étais dans l’ombre de ce qui se passait alors, à mon détriment (à ce qui ressortait comme étant “bien”, à ce qui se servait de mes ex pour encore + ressortir … Être ennuyé. Ça (ce qui se passait) se servait de ce qui était censé être avec moi (me “valoriser” et non, me “ruiner”). Ça faisait ainsi ensuite des histoires sans que jamais ça ait été compris ; bref… c’est un autre sujet bien que ce soit lié !)

Ce que j’essaie de dire … c’est que les gens ont ce pouvoir s’ils cessaient d’adorer pour se faire plaisir. Pour saisir ce qui leur échappe et ainsi, être responsable (conscient) de ça (de ce qu’ils permettent pour rester conquis et non déçu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.