Le foutage de gueule 3.0

Ce qui est aujourd’hui possible (entre autres…)

Devoir :

– Payer 18€ aller/retour pour faire 100 kms sur une autoroute de Normandie.
– Donner sa plaque d’immatriculation pour une place de parking extérieure en ville.
– Permettre qu’une camera scanne la plaque d’immatriculation en sortie de parking souterrain (+caméra sur les bornes de paiement) ; à croire qu’on entre dans une ambassade.
– Appelez des numéros surtaxés pour joindre un service « public ».
– Répondre à un interrogatoire ou remplir un questionnaire intrusif … afin de souscrire une assurance sans rapport bien souvent, avec l’objet de la rencontre.
– Passer (payer) des contrôles techniques tous les deux ans tout en renforçant les points de contrôle pour que la voiture soit réellement sans taches (légale ou reconnu comme ne représentant pas un danger, par l’autorité en place ou ceux qui le permettent ça).
– Accepter l’obsolescence programmée de matériels vendus sur le marché, pendant que les constructeurs vantent la qualité de leurs produits sans être arrêté ou remis en question.
– Accepter la délocalisation (le chômage) + l’immigration ; c’est à dire la volonté du politique à ruiner l’existence ou à nous culpabiliser afin d’accepter cette vague d’immigration que leur employeur permet (que la mondialisation permet) pour continuer à avoir conscience d’un mérite qui n’améliore pas l’ordinaire mais leur ordinaire.

J’appelle cela posséder ou ne pas manquer d’air.
Le propre d’avoir pris concrètement le droit et ainsi que ceux supposaient  ! Représenter les gens ont légèrement perdu le sens de leur fonction et/ou affectation.
Ceux qui parleront d’avenir et/ou de devoir font en fait les choses pour rester proche ou pas du tout concerné, par ce qu’ils permettent afin de continuer à croire d’être réellement en train se battre pour le bien (un avenir meilleur) et en réalité leur intérêt. Un avenir où ils seraient en haut où ils auraient tous les droits, et non être en bas ; dans la merde. Je l’ai d’ailleurs été en “bas” pour rendre compte que les autres en tirent réellement un mérite tout en étant là pour vous convaincre du contraire ! Vous avoir ou tirer vers le bas puisque c’est la condition (source) à leur sentiment d’être “bien” voire d’exister pour certains. Puisqu’ils n’ont rien d’autre réalisé ou devrai-je dire, ils reposent sur rien d’autre (ce sont ceux qui sont en “bas” c’est à dire conquis, proche d’eux ou plus là qui les convainc d’être “unique” ou de le “valoir”. Ils possèdent tout en étant convaincu de donner). Traduction : ils n’ont rien réalisé malgré leur conviction à ce sujet. La mondialisation ou ce qui tend à détacher l’être de l’humain a raison du monde et elle leur permet de sauver la face. Et le pire, étant qu’ils sont rémunérés pour ça ! Pour ruiner l’existence des gens (mais le comble du comble c’est qu’au dernière élection, le candidat du système est ressorti comme étant la meilleur carte pour le devenir de la France ; du peuple de France).

Dans cet avenir promu par des vendus ou des incompétents, si tu ne deviens pas une vedette (si tu ne sais pas chanter ou te donner en spectacle) et donc si tu n’es pas vendeur (concrètement si tu ne te fais pas d’argent … si tu n’es pas là pour profiter de la vie) alors tu es déjà fini ou tu éprouveras réellement du mal pour ne plus être là “demain” (“sûr” de toi) ; sans que le monde ait à rien redire à ça, puisque ça renforcera concrètement en eux, le sentiment d’être en droit ou de le “valoir”.

Le foutage de gueule 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.