Le Capital

Georges Bernanos :

“… Georges Bernanos estime que le système économique rendra toujours plus rentable le fait de spéculer sur les vices de l’homme que sur ses besoins10. Il voit donc la « société marchande » comme un facteur de corruption s’il n’est pas équilibré d’une manière ou d’une autre par une sorte d’idéal. La publicité utiliserait la propension de l’homme aux péchés capitaux ; ceux-ci seraient donc utilisés afin de « servir les ventes ». Il est possible à titre d’exercice de prendre une série de publicités et de voir quel est le (ou quels sont les) péchés capitaux sollicités par chacune : déculpabiliser la paresse (« oubliez vos soucis »), justifier l’orgueil (« parce que je le vaux bien »), exciter la luxure (en général par l’image), réveiller la cupidité (placements financiers ou immobiliers), susciter l’envie (« tous les autres en ont »)…”

l i e n   w i k i p é d i a   d u   t e x t e 

L’Ordo Templi Orientis (O.T.O.)

2dwxfgr
Lien

“…depuis le milieu des années 80, au sein de l’extrême-droite ou de la Nouvelle Droite, ainsi que  des milieux Nationaux Révolutionnaires, on retrouve l’ombre d’une secte néo-templière et para-maçonnique, à influence sataniste, l’OTO, l’Ordo Templi Orientis et ses multiples scissions, créée au début du XXeme siècle…”

Démolition de l’église sainte-Rita par nécessité (… pour un parking)

Lien

Ce n’est pas scandaleux mais logique au regard de l’actualité. Tant que le “coeur” qui oeuvre pour amener les choses dans son esprit, c’est à dire entraîner le monde dans ce sens et cet esprit là, alors rien ne changera.

Je rappelle que l’ordre aujourd’hui ou que ce qui fait la loi est le capital, c’est à dire le dieu argent (les banques et les multinationales). Et dans leur monde, il n’y a qu’un seul dieu. Celui qui leur permettront de renforcer leur autorité sur terre (forcément au détriment du sens ou de l’intérêt des gens). Un parking géré par un ponte tel que “eiffage” vaut bien une église qui s’appelait un temps, Sainte Rita.

Où est le mal ? Il est temps que les gens grandisse et qu’ils se détachent de ses superstitions qui sont une perte de temps et d’énergie nuisible au bien commun, c’est à dire de l’État de droit ou à la France. On ne remet pas en question les décisions de “justice” sans être de facto, hors-la-loi.

Le clip ridicule du pape François qui se transforme en super-commercial du sport

pape_francois_islam-300x169.jpg
Lien

No coment. Bien que …

Cette personne est censée toucher l’âme, pour l’élever c’est à dire transmettre un message spirituelle pour toucher l’âme dans sa carnation (pour ne pas faire n’importe quoi et se détourner de Dieu). À ce niveau de conscience, c’est tellement bas, qu’il n’y a pas de mots pour le décrire. L’indicible a désormais un nom, il s’appelle françois.

Une imposture, qui prouve qu’il est possible d’être immoral ou amoral (le temps le dira), et de garder pour autant la tête haute (son job). C’est à dire d’être incompétent et menteur, et de pouvoir encore revêtir son habit de “soi” ; son rôle de pape, au sens propre comme au sens figuré (non parce que la personne l’est mais parce que le monde ou ce qui a pris sa place, l’a désigné, reconnu dans ce rôle là).