The american way of life

Lien

l’idéologie et apologie américaine, “American way of life” (la recherche du bonheur ou d’un monde “idéal” c’est à dire ôté d’une fin de vie pour une énergie qui s’identifie, en tant que personne ou qui attache beaucoup d’importance à sa personne) et “American exceptionalism » (conviction d’un destin unique et à part qui est le propre de se distinguer personnellement ou de pouvoir ôté l’être de l’humain ; mais sans en saisir le sens et tout au contraire exploiter la vie dans l’idée de devenir culte, surhumain, “parfait” ou “extra”-ordinaire ; sorti de l’ordinaire en passant par le paraître).
Il est donc question d’arriver, à point de leur vie, entre choisir
entre l’au-delà (c’est à dire de revenir sur terre) ou la suggestion d’une postérité (le propre de miser sur le fait d’être cultivé dans le non être à condition qu’il reste des énergies encore manifestées dans la densité ; ce qui n’est pas le sens de l’être mais sa négation).

Les Rothschild, intimement liés aux illuminatis

illuminatis.jpg
Lien

(…) Les Rothschild sont intimement liés aux Illuminati depuis le début de leur histoire. Après que la conspiration des Illuminés de Bavière a été découverte, la grande puissance occulte qui dirige les sociétés secrètes européennes a opté pour le carbonarisme, l’Alta Vendita, dirigé par Karl Rothschild. Les Rothschild ont beaucoup de membres dans la 13′ lignée! !” La force occulte de la lignée des Rothschild leur vient d’ancêtres cachés. Ils se sont mélangé avec des Bauer, des Sassoon et une multitude d’autres.
Le célèbre ancêtre et fondateur de cette grande dynastie de banquiers, Mayer Amschel Bauer, était prêteur sur gages à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Il était également administrateur de biens du prince électeur de Hesse. Comme il était responsable des transferts d’argent du prince lors de la Révolution française, il a acquis une grande fortune … Amschel Bauer avait accroché une enseigne rouge à l’entrée de son bureau, enseigne qui représentait le sceau de Salomon, en honneur des Juifs orientaux. En allemand enseigne se dit Schild, rouge se dit rot. Les Bauer ont changé de nom et pris celui de Rothschild.
Le réseau d’information privé, politique et financier fondé par les premiers Rothschild a été la première pierre de leur futur empire colossal. James Rothschild, le fondateur de la lignée française, a fait de sa succursale française la première banque européenne en soutenant les rois de Louis XVIII à Napoléon III. Ils étaient capables d’opérer des virements de fonds importants d’un pays à un autre, à une époque où les voyages et les transports d’argent étaient très risqués.

Quand vous observez les guerres qui se sont déroulées en Europe, vous remarquerez qu’elles ont toujours pris fin , avec un équilibre du pouvoir. A chaque fin de guerre, la famille Rothschild disposait d’une nouvelle base pour sa puissance. Les Rothschild ont manipulé des nations entières et leur pouvoir politique, leur pouvoir leur permettaient de remplacer un roi ou un dirigeant qui ne voulait pas se soumettre à leur volonté. L’issue d’une guerre dépend souvent des moyens financiers. En examinant la dette publique d’un État à cette période, on peut facilement déterminer s’il a été soutenu ou puni par les Rothschild !

L’empereur François Joseph Il a anobli les Rothschild, il leur a donné le titre de baron. Les dynasties régnantes ne pouvaient rien entreprendre sans leur assentiment. En 1855, ils ont été annoblis en Angleterre. « Tant que j’ai le contrôle sur les moyens financiers d’une nation, je ne m’intéresse pas de savoir qui fa it les lois, » c’est la phrase célèbre que l’on attribue à Mayer Amschel Rothschild (1743-1812). Aujourd’hui, ce sont ses descendants qui fixent deux fois par jour le prix de l’or à Londres pour le monde entier. Ils décident également du rapport qu’entretient la Federal Reserve Bank avec le gouvernement américain. La Federal Reserve Bank, dont les Rothschild contrôlent 53 %, n’a jamais été sous le contr61e du gouvernement ou du Parlement américain. Même si la Federal Reserve donne l’impression d’être une institution officielle, il ne faut pas oublier que c’est une société privée qui possède entre autres l’or des Ëtats-Unis.

La Federal Reserve Bank a été créée à la fin de l’année 1813, après une réunion de membres IIluminati de la haute finance, sur Jekyll Island. Lors de cette réunion, on a soumis le projet d’une banque centrale qui devait être dirigée par un directoire composé de membres de la haute finance internationale, le Federal Reserve Board.

Révélation de Laurent Glauzy : hollande et valls appartiennent à des loges maçonniques

La-République-Francçaise-et-pourquoi-pas-demain-le-drapeau-national-version-Hollande...-1728x800_c
Lien

C’est très intéressant
Car toute la psychologie de ces personnages
S’est formalisée dans l’idée d’être l’élite ou « élu » (à un poste à responsabilité ou de « pouvoir »)
Dans l’idée d’un parcours sans échec ou « à part »
Pour se sentir être sorti déjà « un peu » de l’ordinaire
Et ainsi reposer leur conscience du monde
A travers le prisme d’un monde capitaliste,
C’est-à-dire d’un mode de vie ou de culture dit « occidentale » ou « moderne »
(sans éveil ou maturité spirituelle)
Qui est en réalité le miroir ou le garant
De leur réussite (c’est-à-dire d’être leur personne ou leur vie)

Et là
Ces « confréries » ou « obédiences »
Leur permet de tendre encore plus à cette idée
D’une ascension personnelle
Ou d’une victoire sur la vie
Selon elles …
Elles « ascensionnent »
Elles prennent du gallon
Parce que leur vie ou leur conscience de l’être
S’est construite sur ce modèle de vie
A l’occidentale et ainsi du capitaliste
C’est « communautés », « obédiences » ou « sectes »
Leur offrent ainsi l’occasion de progresser dans leur tête
Ou d’appartenir à l’élite, d’être « élu » ou « à part »
Ce mode de vie leur en ont offert en réalité le pouvoir
Ou les moyens de concrétiser leur rêve
Celui de pouvoir sortir de l’ordinaire
Pour devenir quelqu’un dans la vie
De très important
Du fait d’être « sélectionné »
Ou d’appartenir à un cercle très fermé
Très restreint
Qui est en réalité la classe des 1%

C’est très intéressant
L’ascension, l’attraction, la fascination
Qui peuvent avoir ces « clubs »
Sur leur personne (et ainsi subconscient ; inconsciemment l’énergie est dans l’idée de se faire connaître de là à appartenir ainsi, à un ordre au-dessus de tout le monde)
Comme s’ils accédaient au divin
Ou à la postérité (à « l’éternité »)

L’ego tue pour avoir une reconnaissance que l’énergie ne saurait sinon avoir. Pour faire alors le mal nécessaire pour rester à leur “poste”. Poste qui est toute leur vie (et qui leur renvoie l’idée d’une “divinité”) qui est verrouille le monde. C’est à dire enferme les autres énergies dans un quotidien sans rien pour donner la “chance” à d’autres de se sentir accéder à la postérité. Ce qui est très subjectif sauf que sur terre, c’est le fait de sacrifier (c’est un rituel !) une autre conscience qu’elle pour avoir la “chance” ou la “confiance” qu’elle ne saurait sinon avoir.

Etre en vie, est mortel. soit la leur sans l’être (pour prendre conscience de cela ou de leur âme de leur vivant) soit celles des autres pour se fabriquer un “ticket” pour aller au “paradis” selon elle qui est le propre de perdre son âme dans l’idée d’un “gain” ou d’un pouvoir sur la vie pour être ôté d’une fin de vie. Et cette mécanique du je et de l’ego, peut pousser des gens à agir ainsi aussi bien à travers une doctrine autant religieuse que politique pour être alors présent non pour éclairer le monde (qui est le faire de prendre conscience de cela et ainsi que les gens aient conscience de leur âme) mais faire leur vie dans l’idée de sortir de l’ordinaire (non de mourir de leur personne, qui est une petite mortel). Pour ne pas connaître d’échec personnel et ainsi se sentir dépressif ou colérique (être face à échec qui les tuerait ; sauf que du fait d’être en vie et par extension mortel, elle sera toujours face à un échec, personnel … à moins qu’elle vainc la mort ce qui est contre nature ou l’ordre des choses ; la preuve de tenir plus à leur vie qu’à la vie, car la vérité tue et ne permet de jouer à l’idée d’être en vie et cela sans fin … risque de connaître d’échec personnel, d’être agressé ou menacé personnellement … sans pouvoir sur la vie). Car être en vie, ce n’est pas seulement question de “victoire” ou de “mort” (sauf pour une énergie qui se complait dans l’ego, le paraître) mais aussi de trouver la reconnaissance celle que personne a, rien que dans le fait de dire, de penser je, et de tenir à “soi”. Ce qui est le sens et la raison même au fait d’être carné, né et cela quelque soit la culture du je pour s’en défendre … ou retenir le temps et l’énergie des gens dans l’idée de pouvoir “sauver” sa peau (tout en se défendant d’être pour l’humain ou la vie des gens), c’est à dire pour être “sauvé” ou “préservé” (inconsciemment) d’une fin de vie. Car l’énergie agit malgré elle, dans l’idée réellement de pouvoir être “mieux” que les autres ou le fait de n’être qu’humain. Son intention, c’est d’ôter ou de “sauver” l’être du fait d’être l’humain comme pour le “préserver” d’une fin. Et ainsi dans les faits se croire “supérieur” à la vie (au commun ou au fait de n’être que mortel). Et voir une énergie, être décalé entre ce qu’elle dit et ce qu’elle fait ; dans l’idée d’un “gain” (qui le sacrifice d’une autre conscience qu’elle pour arriver à se faire marcher personnellement ou à faire plier la vie). Et qui la réconforte réellement … du fait de nourrir (par l’intermédiaire d’une “victoire” personnelle sur la vie) cette suggestion d’une “félicité” ou d’une “postérité” ; d’être “à part”, supérieur à la vie. Et ainsi aux autres du fait qu’elle a réussi à posséder tout le monde et ainsi mis la main sur cette “manne” de toutes les énergies encore manifestées dans la densité pour avoir une vie d’enfer … dans l’idée d’être tout au contraire “génial”, “dieu” ou “au summum” c’est à dire sorti de l’humain ou “sauvé” d’une fin.

Droit-de-l’hommisme

wikipédia
lien wikipedia

 

 

 

Le droit-de-l’hommisme (ou droits-de-l’hommisme) est une expression péjorative exprimant soit l’application excessivement tolérante du concept de droits de l’homme soit son détournement.
La première définition est généralement utilisée par des personnes représentant le pouvoir politique, alors qu’au contraire la seconde est invoquée pour désigner le détournement sémantique de la notion de droits de l’homme par ce pouvoir.

Droit-de-l’hommisme selon les critiques du pouvoir

Selon les critiques du pouvoir politique le droit-de-l’hommisme désigne une stratégie de communication du pouvoir consistant à exploiter et détourner la philosophie des droits de l’homme pour promouvoir des intérêts qui en sont très éloignés. Par exemple les droits de l’homme peuvent être fallacieusement invoqués pour « justifier » une politique impérialiste ou oligarchique

Droit-de-l’hommisme selon le pouvoir

L’ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine a déclaré en mai 2007 que « le droit-de-l’hommisme est une posture de repli. C’est une politique de remplacement qui prend acte de notre incapacité à intervenir, y compris sur le plan militaire. Ce droit-de-l’hommisme est valorisant vis-à-vis des opinions publiques européennes, mais il n’a aucune influence sur les mondes russe, arabe ou chinois. Nous faisons des discours pour pallier notre absence de pouvoir ou d’influence1. » Hubert Védrine conseille au contraire davantage de réalisme en politique étrangère.

De manière plus générale, la Ligue des droits de l’homme se voit accusée de pratiquer le droit-de-l’hommisme[réf. souhaitée]. À Jean-Pierre Chevènement qui, en 1999, fustigeait le « droits-de-l’hommisme de pacotille » répondent, comme en écho, les déclarations de Nicolas Sarkozy contre « tous les droits-de-l’hommistes de la création »2. Nicolas Sarkozy s’opposa notamment à la LDH, ainsi qu’aux associations qui protestèrent contre son projet de loi sur la sécurité intérieure (LSI) en déclarant : « Tous les droits-de-l’hommistes de la création passent devant la porte de Saint-Ouen en disant : “Mon dieu, les pauvres” puis s’en vont pour aller dîner en ville ».