Vous l’avez ce pouvoir là, mais vous l’avez oublié ! Pour vous vendre (avoir vos “chances”) pour plaire ou avoir selon vous, ce que vous voulez (ce qui prend de vous … de ce qu’il y a de plus sacré en vous ; votre part divine et/ou salut).

Vous, vous oubliez dans ce monde (vous oubliez qui vous êtes au-delà des apparences celles que vous projetez et qui vous maintiennent “en vie” ; pour ne pas échouer, pour ne pas perdre mais belle et bien gagner ce qui vous a alors conquis).

Perdre votre âme (part divine) pour ça, rien. Mais faut-il encore le voir ! Qu’il y ait encore de soi afin de pouvoir agir (avoir une influence) sur ce qui n’existe pas (… pour vous).

Et c’est ce que vous faisiez pour être “bien” qui faisait que je perdais ce pouvoir (cette part en moi). Devinez d’où venait votre “assurance” afin de pouvoir améliorer concrètement votre sort. Non en étant juste mais parce que ce serait comme ça que ça “marcherait” (dans quel sens, allez le monde … je me le demande bien ?!)

Il n’y a rien en “haut”, à part ….

Tour-de-Babel-Babylone-1068x601 2

Il n’y a rien en “haut” ou au -centre- à part …
L’écran de fumée celui que permet le monde (ce qui est diffus) qui fabrique des idoles ou des personnages importants dans l’histoire qui se passe. Afin de pouvoir se fixer ou ressortir de ce qui leur échapperait sinon (plairait pas).
Pour réussir ainsi à se concentrer (à générer un je) ou à prendre connaissance, conscience de qui ils sont.

Pour être “en vie” (animé) pour être “actif” (“positif).

Des personnages et/ou idoles alors ressortent (naissent, apparaissent).
Des personnages qui leur parlent, qui leur plaisent … le propre d’être “solidaire” (avec et/ou dedans). Afin que ça leur aille ou que ça (la vie) ne leur échappe pas.

Mais une idole prend.
Elle n’apporte ni de la matière, ni du sens.
Et elle ne sera pas là, pour le leur reconnaître ça,
ou leur permettre de le réaliser ça.
Mais belle et bien être là pour être cultivé (au centre de leurs vies ; le propre d’avoir leur attention et affection … de les avoir intéressé et c o n q u i s ).
Afin que ça (les autres) ne leur échappe pas mais belle et bien revienne pour être “bien” (régénéré) c’est à dire en “haut” ou là “demain” (“totem”) et cela sans fin (sans autre but).

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

Bon film.
Le recul et le regard porté sur notre quotidien (affaire) avec autant d’autodérision et de vérité (… de viser aussi bien ; juste) fait du bien à voir. Ça change de la fiction que des personnalités (figures importantes dans l’histoire qui nous retient, exploite, possède) nous servent au quotidien pour continuer à nous faire croire en une chose qui n’existe pas au fond ; sauf pour leur accorder une importance qu’ils aiment s’imaginer avoir.

Raison pour laquelle, cette société qui est la nôtre permet seulement de s’en moquer (de le comprendre ça, et de devenir ainsi un jean-foutre) et/ou d’être intéressé car il n’y a rien d’autre à faire (à réaliser) ; surtout dans ce format ou schéma.

À voir …

Diffusé en mars 2018 sur fb

L’image contient peut-être : texte

Une personne qui “monte”
sans que cela soit reconnu,
ça n’apporte rien de bon dans le temps,
malgré le sentiment de ceux qui “y arrivent”
pour se convaincre du contraire …
et de prendre alors le droit ! (ce droit).

 Diffusé le 02 03 2018 sur fb

Aucun texte alternatif disponible.

Je ne suis pas là pour me mentir.

Je ne suis pas là,
pour ne pas déranger des personnes
qui se réconfortent dans une “réussite”
ou une “ascension”
qui n’a rien au fond de bien glorieux.

Je ne suis pas là,
pour ne pas froisser … des fiertés bien mal placées
ou des sentiments belle et bien imbus de leurs personnes
c’est à dire que je ne suis pas là pour soutenir,
pour renforcer ce qui n’apportera rien au final
à part du mal ;
tout en étant convaincu de “bien” faire
afin de renforcer le sort de personnes qui se moquent du monde
c’est à dire pour renforcer leur sentiment (emprise)
au détriment du sens
ou de ce qui se passera,
concrètement.

C’est juste une jeu
d’ombre et de lumière
c’est à dire de la forme
qui aura raison du monde
(de l’énergie concentrée sur “terre”) ;
de l’objet (de ça, du temps
celui qui a raison du sentiment
ou alors qui lui permettra de réaliser ça,
de faire ce pas).

Justice et Vérité – l’Ordre

Diffusé le 18 02 2018 sur fb