La France et l’Allemagne ont préparé un projet pour un ” super Etat européen “

Lien 1 :

Urgent : Ayrault et Steinmeier préparent une Nouvelle Europe: Plus d’armées nationales, plus de lois nationales, ni de banques centrales et encore moins de souveraineté
Lien

Lien 2 :

Plus d’Europe comme à l’époque de l’ex-URSS

MMLP
Lien

…. Lorsque l’empire se délitait et agonisait. Un empire ou une emprise qui exhortait les foules à plus de solidarité, à plus de civisme, comme pour faire le plein de vie. Pour renforcer l’ordre, leur ordre, leur sentiment d’un contrôle, d’une “réussite” et ainsi garantir l’avenir de cet empire, de cette emprise, au détriment de tout bon sens. C’est à dire de la vie que ce corps sans vie (à juste titre) … vide de sens faisait encore appelle pour se donner raison, pour se perpétuer, se régénérer et non perdre son influence … celle qui lui permettait de faire le plein d’essence tout en ayant été au final, utile qu’à elle-même (une déception). Et à chaque fois, il y aura une idéologie qui émergera pour tenter d’entrainer le monde dans une dynamique universelle; qui sera au final une déception ; au prix du monde, de la vie encensée par la suggestion d’un “mieux” vivre ensemble, d’un “gain” ou d’un “bien”.

Missiles USA en Roumanie : l’Europe sur le front nucléaire

Missiles USA en Roumanie: l’Europe sur le front nucléaire
Lien

« ils » la veulent leur guerre. Cela sent le scénario à plein nez … pour amener ainsi la population de chaque pays à être personnellement engagé dans un guerre (à perdre leur vie). Au bénéfice ou à l’avantage pour cette caste des 1 % quel que soit l’excuse présentée à la face du monde pour la faire cette guerre (le ménage). Et ainsi engager la population de chaque nation dans ce qui servira les intérêts non du monde mais de cette caste des 1 % (renforcera leur ordre ou leur jeu ; présence ou autorité sur terre).
Il faut bien comprendre qu’ils ne sont pas plus américains, russes ou européens, pour eux, ils appartiennent à un ordre qui sort de l’ordinaire. Et qui leur donne ainsi tous les droits ; si l’occasion se présente et donc … s’ils arrivent à entraîner le monde dans cette dynamique.

Les gens ne croient pas en la notion de sacrifice propre à une énergie carnée pour générer un présent. C’est à dire un jeu et amener les choses ainsi, à «elle » pour se sentir en vie, avoir une réalité propre mais sans le voir au-delà d’un profit ou d’une perte. Et c’est ce qui fait marcher le monde dans le cadre d’un je animé. La conscience du vivant, c’est à dire d’une personne tient plus à sa vie, aux apparences projetés qui la consomme elle personnellement, en plus du monde, pour arrivée à ses fins (à entrer dans le dure) qu’à la vérité. Et ainsi si elle tient plus à sa vie qu’à la vie. Tout en sachant que dans cet état, la vérité la tuerait en réalité (ou ne lui inspirera rien de bien). Et le mensonge en revanche, la siéra… c’est à dire qu’il sauvera sa personne de ce qui devait être en fait reconnu le temps d’une vie (de son existence sur terre).

____________________________

“Le président Obama réaffirme l’engagement des Etats-Unis pour la « défense collective de l’Europe » (…. pour qui il se prend ; déjà ce n’est pas normal que les américains ne se fasse pas jeter).

L’Europe revient ainsi à un climat de guerre froide, tout à l’avantage des Etats-Unis qui peuvent ainsi accroître leur influence sur les alliés européens. Ce n’est pas un hasard si dans la rencontre à Washington, Obama a mis en évidence le consensus européen pour le maintien des sanctions contre la Russie, en faisant les louanges notamment des « Danemark, Finlande et Suède qui, comme membres de l’UE soutiennent fortement le TTIP, traité que je réaffirme vouloir conclure avant la fin de l’année ». “