La Banque Centrale Européenne va de nouveau faire un GROS cadeau aux banques

Lien

“… des anciens membres de cette banque se sont infiltrés un peu partout aux postes-clefs du pouvoir en Occident, comme Mario Dragui le Président de la la BCE, comme également l’homme d’État italien Mario Monti. Aux États-Unis il est question de « gouvernement Sachs », tant cette banque est omniprésente dans les rouages de l’État fédéral.
(…) une « relation pathologique de ce capitalisme d’affaires et du pouvoir politique« . »

Et Goldman sachs n’est pas la seule banque à gouverner le monde…”

Les racines nazies de l’Union Européenne

71dPTu5FDiL
Extraits

 

“… Si le rôle capital du Cartel d’IG Fabern [à savoir BAYER, BASF et HOECHST / HOECHST, aujourd’hui Sanofi Aventis-] qui se trouve derrière la première et la seconde guerre mondiale avait été dénoncé par le passé, ces intérêts industriels n’auraient jamais eu la chance de lancer une autre tentative de conquête de l’Europe et du monde.”

Ne faut-il pas empêcher la Chine d’acheter nos terres agricoles ?

Lien

“17 000 hectares de terres agricoles achetés en France par la Chine, dans l’Indre. La Chine a recours à une manœuvre habile pour passer sous le radar du contrôle des SAFER, les Sociétés pour l’Aménagement Foncier Rural, qui ont un droit de préempion sur les terres agricoles. Mais il n’est valable que pour les achats à 100%. Du coup, la société Chinoise ne rachète que 98% des parts après avoir demandé au vendeur de monter une société agricole.

15 000 euros l’hectare, contre environ 4000 euros en temps normal. Bien sûr, cela représente une belle plus-value pour les agriculteurs, qui leur assurera sans doute une meilleure retraite, pas volée. Néanmoins, cela est une concurrence déloyale pour les agriculteurs qui s’installent, qui n’auront pas les moyens de suivre et subiront des prix tirés vers le haut. Ensuite, cela représente tout de même un problème pour notre autonomie alimentaire” … si la gouvernance française tient à son autonomie ou à son pays.

La bourse d’étude “Cecil Rodhes” (entre autres)

Des bourses d’étude voient le jour tels que celles accordées par la fondation “Cecil Rodhes” ;
des bourses mises en place par des mondialistes.
Des mondialiste cherchant à termes à pouvoir modéliser le monde. Un monde ayant pour centre d’intérêt ou vocation la préservation de l’identité juive.
(avec d’un côté les juifs, c’est à dire les “élus” et de l’autre, les “gentils”, les non-juifs).
Des think tank à l’échelle planétaire travaillant au mondialisme ; pour le « progrès » sociale ou la « paix » dans le monde (en façade).
Et en réalité chercher à posséder tout le monde. C’est à dire à entraîner, à enfermer tout le monde dans un jeu qui profiterait à l’idéologie des « lumières » ou à l’identité juive (une idéologie “sacré” ou “supérieur” aux autres à leur yeux).

Un objectif rendu aujourd’hui possible en se servant de fondations ou d’institutions, tels que l’otan, l’europe pour permettre leur entreprise et ainsi de « l’ordre » dans leurs affaires (car le monde leur appartient, telle est l’identité juive ou la raison d’être d’une énergie, une âme qui colle ou se prend pour un juif). Et arriver ainsi, à termes … à soumettre le monde à leurs 4 volontés (à s’offrir le monde).

Le sionisme ou le mondialiste est une idéologie qui voit la vie comme une entreprise, un produit ; un produit de consommation (c’est à dire soit comme une “victoire”, être au-dessus de la chaîne alimentaire soit comme un “échec”, être mangé).
Tout ceux qui ont adopté ces codes viennent en guerre ; et convaincu pour certains d’apporter réellement la “paix”, la “liberté” ou la “lumière” (la vérité absolue).

L’identité juive est en phase avec l’absolutisme des “lumières” du fait de partager la même inspiration. C’est à dire la même racine … le même mal, la même racine ou le même esprit d’entreprise. Une vision des choses qui est de tout ramener à eux afin de pouvoir posséder tout le monde ; et avoir ainsi raison à la fin de leur malversation. C’est à dire le sentiment d’être reconnu par tout le monde ou pour ce qu’ils se prennent. D’être des gens «élus », « à part » et pour cela pas le choix … il faut devenir le centre d’intérêt de tout le monde pour continuer à croire en eux (en leur parole ou culture maison … c’est à dire en leur « chance », leur vision des choses qui est de tout ramener à eux pour ne pas se sentir échouer dans ce qu’ils essaient de faire ; le mal dans l’idée d’un « gain »).