C’est la “révolution” française qui a légalisé le droit à l’usure

La Commune de Paris
La Convention et le clan des jacobins

Un esprit bourgeois franc-maçon
qui a « réussi » son pari
de se payer la tête … de la France et des français.
C’est à dire de renverser l’ordre et l’autel, à l’aube de l’an 1789.
Pour imposer ainsi autorité ou leur vision du monde et cela pour « toujours »
(ça c’est dans leur esprit … intention ; ce qui est « un peu » présumé de leur force et de leur autorité
et ainsi sous estimer, les ressources et les ressorts même à la vie. C’est à dire de ce qu’ils comptent exploiter dans l’idée de rester centrale et cela sans fin).

Pour l’histoire,
les députés ne représentaient la nation ou les français.
Ce qui ne les a empêché de se réunir pour accoucher de la république, dans le sein-siège même des Jacobins.
La république a été proclamée ainsi, par une convention. Une convention qui n’avait pas pris le temps de consulter la population en ne laissant pas, par exemple … le temps aux députées de province de venir. Et pour en être sûr, « ils » s’étaient d’ailleurs donné la peine de fermer les portes de Paris (pour des raisons de « sécurité »).
Seul le casting approuvé par les jacobins (c’est à dire les franc-maçons) a eu le droit de vote. Ce qui a permis de voter l’abrogation de la royauté et ainsi de voir naître la république (une république franc-maçonne). Et ces gens qui constituaient le corps électoral, ne représentaient que 1,1% de la population … ce sont eux qui ont fait la république (toutes ces histoires pour arrivée à de venir centrale tout en feintant la « démocratie » ; c’est à dire en favorisant le « progrès » ou la capitalisme sauvage).
C’est d’ailleurs la révolution française qui a permis de légaliser le droit à l’usure (une « liberté interdite en France jusqu’à la prise de pouvoir par les Jacobins ; c’est à dire les franc-maçons).

À noter également, que la campagne électorale pour décider du sort de la France, a été organisée durant des massacres qui avaient lieu à Paris (… chaos qui a pris forme pour permettre aux jacobins d’arriver de prendre le pouvoir).

Les députés n’était D O N C … absolument pas représentatif de la France et des français. Mais belle et bien d’une caste, celle des franc-maçons. Franc-maçons qui ont entrepris un coup d’éclat pour prendre le pouvoir en se servant de l’innocence des gens.
Une caste qui a pris le pouvoir et qui a fini avec le temps, à incarner réellement l’ordre et l’autel aux yeux des Français. Non parce qu’ils ont été « élus » (ou reconnu naturellement) mais parce qu’ils en ont exprimé envie. C’est à dire qu’ils ont eu envie de réduire l’équilibre du pouvoir (des 3 ordres) en un seul (le leur). Un seul ordre qui a permis dans le temps de faciliter leur quotidien. C’est à dire aux lois d’épouser leur esprit, ou la culture franc-maçonne ; puisque il s’agit belle et bien de l’idéologie, de la vision du monde jacobine. Depuis cette « révolution » qui a « libéré » le peuple de la « servitude » et de la « tyrannie », les lois passent désormais par le Sénat et l’Assemblée Nationale pour feindre un équilibre des pouvoirs et en réalité passer par le même regard (filtre). Et toutes ces structures « institutionnelles » qui sonnent encore aujourd’hui, comme étant l’ordre et la justice (et cela résonne encore réellement comme cela à l’oreille et dans le regard d’un français ou d’une française) … représente en réalité, la « justice » ou la « lumière » qui provient de l’idéologie franc-maçonne. Et non plus du trône et de l’autel qui eux reconnaissaient naturellement la vertu … sans être parfait, bien évidemment ; c’est à dire qu’ils reconnaissaient d’eux-même la nécessité d’être juste ou de devoir rester honnête et droit, pour la paix et la sécurité dans le royaume (ils reconnaissaient naturellement le bien commun, l’ordre en soi .. c’est à dire le juste et le vrai, et ce n’était pas seulement une façade).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>