Adam Weishaupt- Illuminati – Illuminés de Bavière

 

Symbole du Bohemian club

 

Adam Weishaupt (1748-1830)

Fasciné par la figure du démon, avide de rejoindre une conspiration luciférienne qui flatte son complexe de supériorité intellectuelle, il vit dans une instabilité spirituelle dur à l’ardente soif de recherche héritée de ses ancêtres enseignants de yetsivahs, dont il abandonne la foi

Il fait partie de ce courant qui qualifie d’obscurantisme religieux les mystères de la foi, lui qui ne comprend que la voix de la raison illuminée par la démystification et débarrassée des contraintes sociales.

Se voulant dépourvu de préjugés religieux, il considère que le Lucifer est étymologiquement porteur de lumière, donc apte à protéger ses adeptes illumati.

Pour séduire ses adeptes, il conçoit un système initiatique comprenant une hiérarchie de grades. Chaque élévation de grade passe par un rejet de plus en plus radical des dogmes politiques, sociaux et religieux.

Voulant transformer la nature humaine par les instincts et non de manière ontologique, il ne recule pas devant les symboles inversés des sociétés traditionnelles, quitte à faire fi de la raison cartésienne à laquelle un Allemand des Lumières ne saurait se borner.

Par prudence tactique, il recrute lentement. Aussi, en 1780, l’Ordre ne compte-t-il que quelques dizaines de membres, mais le ralliement d’Adolf von Knigge (1752-1796) bouleverse les plans de Weishaupt.

Von Knigge, Hanovrien de confession luthérienne, sujet d’un roi anglican, disciple de Rousseau, lui ouvre des perspectives inattendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>