Lauryn Hill – persona non grata

Lauryn Hill – non conforme. Hors la loi, ou en dehors de l’esprit qui donne aujourd’hui le ton. Lauryn Hill, ne chante plus bien ou dans le ton. Pour être rééduquer afin qu’elle épouse à nouveau le sens d’être le bien pour ce qui la dirige, la contrôle, la possède … pour son bien (sa vie, en soi).

Lauryn Hill, trouble l’ordre public et dénature le sens même de l’être. Pour perdre ainsi tout crédit, toute légitimité ou le droit de le rester saine d’esprit à la vue de l’opinion publique. Pour perdre le droit d’être libre de ses mouvements et ainsi de rester à la vue de tout le monde ; car elle représente un danger pour ce qui a pris aujourd’hui le pouvoir. Elle doit donc perdre son auréole au regard de ce qui dicte aujourd’hui la loi, et dirige le monde (décide pour tout le monde). C’est à dire, qui dicte, décide ce qui est bien ou anormal de croire, de penser. Pour chercher ainsi à influencer l’opinion, à posséder les gens non pour les éclairer mais s’aider dans leur entreprise. Une entreprise qui fait tout pour rester dans cet esprit, de pouvoir le rester bien ou représentant de l’ordre et ainsi de l’opinion publique (c’est à dire dans la tête des gens ou à la tête du monde) et cela à “l’idéal” sans fin. Une entreprise qui pense pour les gens, à la place des gens, pour dicter et faire la loi (des lois qui vont dans leur sens). Tout en laissant l’impression d’un libre arbitre, d’un choix ou que le hasard fonctionne. Pour voir ainsi une “autorité”, ou un esprit malin prendre ce droit (cette place dans la vie et ainsi dans le cœur des gens). Pour prendre alors des décisions à la place des gens, et rester au commande (à la tête de ce qui semble encore ordinaire). C’est à dire à la tête de l’ordinaire, non de ce qu’elle en comprend, mais exploite (dans l’idée de pouvoir rester en dehors de l’ordinaire ou de se prouver d’être devenu un “phénomène” ou “extra”-ordinaire). Non pour aider le quotidien de ce qu’elle pense contrôler, mais pour continuer à l’exploiter, et cela sans fin. Afin de continuer à croire en leur entreprise ou en leur chance de durer (… pour continuer à jouer à l’idée d’être “supérieur” ; c’est à dire à s’impressionner dans ce qu’elles possèdent, contrôlent mais ne s’expliquent toujours pas). Et continuer ainsi à exploiter la vie des gens pour garder cette impression d’eux (d’être “extra”-ordinaire … ou le sentiment d’être supérieur à la vie ; et ainsi d’une certaine manière à elles-mêmes).

David – V i E L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>