Ça appelle à la mesure

b_1_q_0_p_0 2

 

Qui est « intouchable » dans cette histoire ou dans ce monde ?

Elle est où la menace, au juste ?

La Corée du Nord,
peut tirer partie des événements en cours
qui affectent (dérangent) tout le monde sur terre.
Elle fera ainsi partie de l’histoire
pour changer son sort, destin ou rôle (son sentiment, rapport au temps et ainsi son sentiment de faire partie du monde).

Elle a été le bourre-pif
des « puissants » (le paria de service)
sans que le monde le reconnaisse (voit le mal).
Mais en s’en prenant à des pays (en faisant pareil)
elle renforcera en fait ce qui la tue,
ou ce qui se plaît à nier son existence.
Et tout cela sans pour autant changer
la fin (son sort ; au contraire).

Une intelligence service digne de ce nom,
pourrait redorer le blason de la Corée du Nord.
Une reconnaissance
dont elle a été privée
non parce que cela était justifié
mais belle et bien dans l’intérêt
de ceux qu’elle risque de renforcer en rentrant dans leur jeu (en leur profitant).
Elle s’engagerait dans une voie,
qui permettra réellement de retourner l’opinion
contre elle ; malgré les raisons qui la motive déjà à s’engager dans ce sens
ou à se manifester avec cet esprit là.

Les lignes ont suffisamment bougées
afin que la Corée du Nord puisse en tirer profit ;
pour qu’elle s’en sorte avec brio (tous les honneurs) ;
si elle saisit les enjeux
et ainsi la portée
de ce qui menace son existence
sur « terre ».

Elle peut arrivée à ses fins,
non en visant un pays
mais l’état profond ;
ce qui menace tout le monde sur « terre ».
Et dont le monde est aujourd’hui conscient,
malgré l’agitation des « médias »
pour tenter de faire croire le croire (de posséder les gens ou de retenir l’attention sur ce qui a aucun intérêt en l’état).

La Corée du Nord,
va être face à elle-même,
à ses choix,
pour se révéler
ou alors se battre
pour ce qu’elle aura alors perdu …
et cela sans même le voir ;
car si cela ressort dans le temps,
elle ne pourra pas arrêter ça,
comme elle pourrait le croire.
Le propre que ça l’ait déjà.

Il est impossible de prendre le pouvoir,
de forcer les choses malgré l’attraction …
Il est seulement possible de récupérer le centre de gravité
celui qui est monopolisé par ce qui se figure une “réussite”
et ainsi être “puissant” (en avoir le droit, le “devoir” et/ou le “pouvoir”).

… mais tout est relatif
car le temps appartient à tout le monde ;
malgré l’attraction (les tentations) c’est à dire l’objet projeté pour captiver du monde
afin de se convaincre du contraire
ou de s’en sentir capable (en avoir la « force » et/ou le « courage »).

Ça tue
et ça ne rapporte rien (profite à personne)
malgré l’attraction, la suggestion (l’objet qui captivera tout le monde pour avoir alors ce qui leur prendra)
c’est à dire la « chance »
ou «l’opportunité »
que cela offrirait en cas,
de « succès ».

Il y aura aucun « gagnant »
sur ce terrain là,
malgré l’attraction.

C’est “peine” perdue.

Avec un bon service de renseignement
et une action dans l’ombre
il est possible de faire beaucoup de mal
et de renverser un pays
sans passer par les armes.
En passant par les armes
c’est avoir au final,
la population contre soi,
et alors ne rien avoir « gagné »
malgré le force de frappe,
pour se convaincre du contraire.

Ne plus rien avoir à perdre,
est un leurre.

Malgré le mal,
c’est à dire l’opinion négative qui touche ce pays,
ça peut être … pire.
Et ce qui l’a mis dans l’ombre
de ce qui se figure une « réussite »,
le sait bien.

Pour posséder,
une fois dans l’histoire, il n’y a rien de plus facile.
Et lorsque cela se passe,
c’est n’est plus réellement du ressort autant d’une personne que du monde. Cela dépasse déjà ce qui se battra contre sa fin
et en réalité profiter
à ce qui la possède déjà.

Et cela va très vite …
car cela dépasse une personne
et par extension le monde
du fait d’être « en vie »
et non « mort ».
C’est après qu’ils le savent,
mais il est déjà trop tard,
puisque le mal est alors fait (c’est “fini”).

Tout est une question de suggestion
et ainsi d’angle (d’ombre et de lumière)
pour que l’histoire profite
à ce qui a une présence d’esprit
qui n’est plus … pour ainsi dire,
« mortel ».
Raison pour laquelle, une personne
autant que le monde
se fera bouffer (avoir)
tout en convaincant chacune des parties
d’agir dans son intérêt ; pour le “pouvoir”, pour avoir le droit de “vivre” (il n’y a rien de difficile
en cela).

Et après il y a juste à récolter les fruits
de ce travail de sape
tout en réussissant le tour de force
de passer pour le “sauveur”
ou le “héros” (c’est juste préparer le terrain pour être bien “reçu” ; accueilli).

Et vue de l’extérieur,
c’est « drôle ».

Et pour ceux qui sont entraînés par la force des choses … cela leur renvoie réellement l’idée d’une “conquête” (de pouvoir améliorer leur sort sur terre, de pouvoir être super “bien”, d’être débarrassé du “mal” afin d’être “reconnu”). Et croire alors réellement en leur histoire (en ce qui a eu raison d’eux en fait).

Ils sont ainsi affectés en “bien”, convaincu d’avoir raison … d’être dans leur “droit” et en réalité avoir fait ce qui leur a pris (ce qui a eu raison d’eux).

Le propre d’être “puissant” (le + “fort”)
c’est à dire “supérieur” à l’ordre des choses.

Sauf que ça ne se commande pas, mais reconnaît.
Et ça tue malgré leur “légende” (histoire) pour continuer à penser le contraire (à ne pas perdre “espoir”).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>