“Conquête”

Un article illustre bien la technique néo-coloniale, ou alors de personnes encore nostalgique de l’Empire (de l’emprise exercée sur des peuples ou des territoires alors occupées) qui consiste à jouer sur les antagonismes, c’est à dire des tensions ou des clivages existants (des territoires convoitées) pour en tirer profit et permettre ainsi à l’Empire (au cancer) de « progresser » ou de se propager sur « terre » (pour que le mal est réellement l’impression d’être « bien » c’est à dire qu’ils puissent progresser sans fin, mal ou réel résistance).

« L’expédition de Francisco Hernandez de Cordoba est ordonnée par le gouverneur de Cuba. FHC part avec 3 navires pour ramener des esclaves d’îles situées au large du Honduras ; les indiens de Cuba sont alors déjà en voie de disparition du fait que des maladies apportées par les Espagnoles, du travail dans les mines d’or et des mauvais traitements. C’est lors de ce voyage qu’est découvert fortuitement le Yucatan, non sans mal car lors d’une bataille avec les indigènes (les Mayas), les Espagnols perdent plus de 50 hommes. La moitié de leurs hommes est ainsi tuée, l’autre moitié blessée. FHC finit lui-même par mourir une fois de retour à Cuba des suites, d’une blessure mal soignée. Après avoir vaincu les Aztèques en 1521, les Espagnols se lancent à la conquête des territoires mayas. Grâce à leur supériorité technologique et aux antagonismes entre royaumes mayas des Hautes-terres du Guatemala, qu’ils poussent à se monter les uns contre les autres, ils le écrasent rapidement en 1524. Les Mayas du Yucatan, en revanche opposent aux envahisseurs une résistance farouche. Les 2 premières tentatives de conquête par Francisco de Monteja, en 1527-28 et ensuite en 1531 à 1535, échouent. En 1541, son fils, Montejo le jeune, profitant de l’hostilité entre les clans Cocom et Xiu, parvint à s’implanter dans la région et fonde Mérida en 1542. Protégé par son relatif isolement dans la jungle de Peten, le dernier État maya, le royaume itza deTayasal ne succombe aux Espagnols qu’en 1696-1697. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>