Le S.M.U

La priorité le SMU (Service militaire Universel). Un service étendu au pays membre de l’Otan, tourné vers le mal celui qu’il faudra abattre pour continuer à être “bien” (à être sans limites).
Et là ce n’est pas abaisser le niveau (abrutir les gens) !

De toute manière le service militaire c’est quoi au-delà des slogans ou promesses. Apprendre à tuer sans se poser de question ; être à son poste ou agir en fonction des capacités reconnues par la force (de frappe) qui répond seulement aux ordres de ceux qui la finance ; générée (point barre).

Il s’agit de conversion pendant que ceux qui le permettent ça ! Parleront eux de service d’ordre (plus le sentiment projette une chose qui a raison du monde, plus il aura le sentiment d’être “élu”. Tout sentiment qui n’est pas encore sorti de son je doit faire la preuve d’être “unique” pour ne pas “mourir”).
Ça s’appelle façonner le monde (avoir raison du monde)
pour qu’il soit à l’image de ceux qui mettent alors,
la main dessus.
Non pour le réaliser ça,
mais être idolâtré (au-dessus de ceux qui doivent se soumettre ; donner leur temps et leur énergie = se convertir).

Mettre les jeunes au pas
tout en parlant de cohésion
et en réalité ôté tout esprit critique (noyer le sentiment dans la masse
c’est à dire être dans l’ombre de ceux qui pourront ainsi se figurer ça ;
avoir raison du monde
ou pouvoir briller et cela sans fin).

Prendre le dessus (garder la main).

Mettre la jeunesse au pas (les dresser, « éduquer »)
et non apporter du sens
puisqu’il n’y en a pas ;
ou que la mondialisation
est l’aliénation même de l’être (de « soi »).
Il n’y a rien
malgré les « lumières » (l’attraction)
pour continuer à mettre les gens en rang (à les faire marcher,
ou à leur faire croire ; avoir).

La question est qu’est ce qui fait marcher une personne (il est question de motivation).
Une personne est-elle là pour les cadeaux (payer moins cher et/ou manquer de rien afin de perdre la valeur des choses)
c’est à dire être loué
ou alors,
être là pour devenir meilleur (réaliser ça).

De toute façon le service militaire
C’est l’aliénation de soi,
l’oublie de soi ;
Le propre d’être inconscient (inconséquent)
sans raison d’être
et/ou l’expression inconscient de ne plus supporter,
le fait d’être sur terre (mortel).
Pour oublier ça,
notre condition (sort).
Et remettre ainsi notre énergie (temps de vie)
à ceux qui se feront un plaisir,
d’aider les gens à se sentir mieux (« libre »
ou « libéré » de ce qu’ils ne mesurent pas,
de ce qu’ils n’estiment plus
et/ou ne considèrent plus).

Dans ce monde,
les gens vont encore plus perdre le sens même de leur présence
pour s’en remettre totalement
à ceux qui les auront ainsi conquis,
du fait de ne pas l’avoir réalisé ça !

Ça ainsi les dépassera encore plus ;
pour s’en remettre totalement à ceux,
qui les ont conquis (eu).

L’aliénation de l’être,
pour la suggestion d’un confort personnel ;
d’avoir plus de mérite et/ou de chance
que ceux qui ressortent alors,
comme étant démuni (sans mérite, sans chance … sans rien).
Une pression que le sentiment qui se figurera être « au-dessus »
permettra pour continuer à croire en lui (à être “responsable” et en réalité à être grave !).

– Le SMU (+ ou – 3 milliard selon les dernières estimations)
– Intervention en Syrie (il suffit de voir le coup d’un missile et de la mobilisation des forces « française » sur place pour comprendre le coût financier, humain mais également les conséquences sur la scène internationale ; car malgré l’écran de fumé il s’agit d’un acte de guerre ou d’ingérence)
– Linky (le « compteur intelligent ») + de 5 milliard d’euros ; une priorité du gouvernement

Ils ne sont pas « en marche » mais en roue libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.