Nier, pour ressentir un pouvoir contre nature ou anormal (profiter de la vie … des autres ; se faire valoir ou avoir la suggestion d’une “coupe”)

La tension est vive entre MM. Obama et Poutine, photographiés le 5 septembre 2016 lors du sommet du G20 en Chine © ALEXEI DRUZHININ SPUTNIK/AFP/Archives
Lien

(discours pour faire écho de la position jusqu’au boutisme d’obama dans son “investiture” ; intention d’imposer le capital pour seule alternative au sens et au fait d’être humain, d’être en vie … ici-bas).

C’est cela le mensonge, se posséder pour avoir raison du monde (des autres) contre la raison en soi … refuser de grandir et ressentir alors un pouvoir qui provient réellement de prendre un ascendant anormal (dangereux) et ainsi pouvoir entraîner le monde vers le bas. Ils agissent ainsi réellement pour le “bien” (l’intérêt du monde dans leur tête ; ils le croient réellement). Ils ont ainsi le sentiment de pouvoir rester “en haut” ou “au centre”, c’est à dire “responsable” ou à la “hauteur” (… et en réalité au centre d’un je, d’une agitation qui permettrait de mettre la main sur tout le monde). Être au centre d’un monde qui leur profite ou revient de “droit” ; le propre de n’être jamais sorti de leur je, ou de ne s’être jamais découvert … et ainsi être incapable d’entendre raison, de sortir de ce qu’ils déclenchent ou de ce qui leur renvoie la suggestion d’une “coupe” ou d’un “succès” … droit sur la vie des autres, d’un pouvoir sur la vie pour le rester selon eux, “bien” ou au centre ; cultivé).

L’ex-candidat républicain à la présidentielle et ancien agent de la CIA, Evan McMullin, a lui déploré sur Twitter que Donald Trump “s’aligne du côté du plus grand adversaire de l’Amérique même quand celui-ci attaque notre d é m o c r a t i e “.
“Barack Obama a également appelé à une sorte d’union  s a c r é e  internationale pour faire revenir Moscou dans le  d r o i t  c h e m i n  et l’empêcher de mener des  a c t i o n s  d e  d é s t a b i l i s a t i o n  dans des pays étrangers” … d’être “nuisible” et c’est dans ce sens qu’ils s’animent pour continuer à avoir raison du monde (dans leur tête, et ainsi à sortir personnellement de l’ordinaire ; à se croire réellement extra-ordinaire … maître de leur vie ou devrai-je dire du monde). Et c’est ce qui se passe lorsque le sentiment n’a pas grandi ou que l’énergie carnée n’est pas sorti de son je (de l’idée d’être en vie, c’est à dire d’être une personne en possédant du monde et d’être personne en entraînant par autres qu’eux dans l’idée de “s’en sortir” personnellement et non d’être finie ; sans ressort, sans ressortir … prendre du monde et non le révéler).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.